Journée internationale de la femme

Tag: , ,

 

Chers Qristes,

Vos réponses aident d’autres utilisateurs qui sont à la recherche d’informations pour nourrir leur culture et leurs besoins de savoir. Rien n’est mieux que le partage d’information surtout lorsqu’il vient directement de VOUS et grâce à VOUS ! Participez à la question sur la Journée Internationale de la femme et proposez vos avis sur le droit et l’égalité pour toutes les femmes du monde. La question cette année :

Trouvez-vous que la condition de la femme soit encore très inégale comparée à celle des hommes ? Comment lutter pour l’égalité que ce soit dans notre pays ou à l’étranger ? Que faudrait-il faire ?

Photos Flickr - Creative Commons Licence paternité
Photos de Nono Fara, EpSos.de, BiblioArchives et Photo Public Domain sur Flickr, Creative Commons

Un peu d’Histoire, grâce à vos réponses de l’an dernier…

Depuis quand date la journée de la femme ? Et comment s’est-elle insérée dans notre histoire ?

A cette question, Tardigrade, une Qriste en herbe a répondu brillement et s’est renseignée avec soin. Bravo pour sa réponse et bravo à tous pour votre courtoisie et la qualité de vos avis et votre expertise.

La journée de la femme :

“Vraisemblablement, cette journée prend son origine à Copenhague en 1910 sur l’initiative de la représentante du Parti socialiste d’Allemagne, Clara Zetkin. Cette journée sera officialisée en 1977 par les nations unies.

Personnellement, cette journée reste avant tout quelque chose de symbolique. Elle est loin d’être suffisante dans la lutte pour l’égalité entre les sexes. C’est tous les jours qu’il faut lutter pour ses droits et contre les idées reçues.

Flickr Creative Commons - par DocnicFlickr Creative Commons – par Docnic

Ces idées reçues sont parfois même véhiculées par des personnes du milieu scientifique, qui tentent de montrer que les hommes et les femmes ont un cerveau qui fonctionne différemment. Même si ces études ont été remises en cause, (Cf Le magasine “Sciences et avenirs” n°780 de février), le fait est que beaucoup de gens ont avalé pas mal de salades et ne sont pas prêts à les oublier.
Encore aujourd’hui, même des femmes croient à la légitimité de la domination masculine. Elles sont éduquées de façon à être soumises et à accepter l’autorité de leurs maris, pères, frères, etc, parce qu’on leur dit que c’est ça être une “bonne” femme. De plus, dans les sociétés évoluées, il existe encore et toujours un conditionnement des enfants, fait en fonction de leur sexe, ne serait-ce qu’à travers les jouets et les vêtements.

Flickr – Creative commons, photo par DFID – UK Department for International Development

Par ailleurs, même pour les hommes, l’entérinement dans un rôle dominant et violent, les prives d’une part de liberté dans le sens où on les empêche de développer des caractères dits “féminins”.

Bref, il y a encore d’énormes progrès à faire et une journée dans l’année, même si elle est importante, ne suffira pas à donner l’égalité réelle aux femmes vis à vis des hommes.” Tardigrade (Source d’info http://www.suite101.fr)

Creative Commons - Photo de Dave Stokes sur Flickr
Creative Commons – Photo de Dave Stokes sur Flickr

Bouton Facebon like Answers Bouton Twitter Answers

Commentaires (4)

Ajouter un commentaire
  1. Dans la plus part des pays développés ou en voie de développement, bien au contraire, au nom de «l’égalité« elles ont acquis des droits qui leur donne le pouvoir et la supériorité dans bien des domaines..rien qu’en france, la quasi totalité des juges aux affaires familiales sont des femmes, une femme peut choisir seule d’avorter au nom du principe difficilement contestable qu’elle est propriétaire de son corps mais là où ça se corse, c’est qu’ayant la maitrise de sa contraception, elle peut même se faire mettre enceinte par un homme qui ne veut pas d’enfant à son insu et aura ensuite le pouvoir absolu de mettre au monde cet enfant ou d’avorter, l’opinion du père dans le meilleur des cas ne sera que consultative..on a même l’exemple de cet homme qui s’est retrouvé devant la juge aux affaires familiales attaqué par son ex copine qui lui réclammait depuis des années un enfant en lui promettant que jamais elle ne lui demanderait de le reconnaitre..lui ne voulant pas d’enfant avec elle et la soupçonnant de lui mentir sur sa contraception utilisait des préservatifs..la femme de son propre aveu a percé ces préservatifs jusqu’à finir par tomber enceinte..deux ans après la naissance de l’enfant, toujours de son propre aveu, elle l’attaque en justice en lui réclammant une pension alimentaire conséquente qui amputera grandement le salaire et le niveau de vie de cet homme parcequ’elle a changé d’avis et estime maintenant que son enfant ne peut pas bien grandir sans père, c’est donc soi disant pour le bien de l’enfant alors que si elle avait changé d’avis et décidé d’avorter et que le père lui aussi avait changé d’avis et ressenti la fibre paternelle, c’est elle qui aurait eu gain de cause et avorté en définitive..on voit bien ici que quand ça va dans le sens de l’intérêt de la femme la loi tranche en sa faveur au nom de la sacralité de son corps et de sa personne, mais si l’enfant naît alors c’est au nom du droit de l’enfant que le père biologique est obligé de le reconnaitre..s’il refuse il sera contraint de faire un test ADN de paternité et s’il refuse encore ce test, il sera reconnu d’office sans preuves comme étant le père..le plus sournois et le plus hyppocrite, c’est qu’actuellement au nom du droit à l’enfant et non plus cette fois au nom du droit de l’enfant, les féministes réclamment la PMA pour les couples lesbien et même, c’est un comble pour les femmes seules qui n’auraient alors dans cette hyppotèse même plus besoin de percer des préservatifs pour être enceinte..il est évident que c’est par idéologie ou par une haine malsaine de déséquilibrées que ce féminisme veut abattre «l’homme occidental» en s’attaquant à ses droits et en cassant son image virile avec le mariage homosexuel en masquant cet objectif malsain et pathologique par un faux combat pour l’égalité des droits..de quels droits?..les homosexuels homme n’auront jamais de droit à l’enfant avec la GPA au nom de la défense de la sacralité du corps de la femme alors que les féministes de la bourgeoisie socialiste au pouvoir préparent déja un nouveau projet pour la PMA qui ne sera évidemment un «acquis» de plus que pour les femmes, homosexuelles ou pas..ou est l’égalité dans tous ça?..pour moi c’est clair le 8 mars ne signifie RIEN, en dehors du fait que c’est mon anniversaire..à l’heure des pertes d’emploi massives on peut se demander ce que fait ce gouvernement de «gauche» qui pour l’instant à travers ces faux combats ne défends que les intérêts des nantiEs, des plus aiséEs..

    Commentaire posté le 7 March 2013 à 17:22 par mayla
  2. onjour de nombreux changements sont intervenus depuis des décennies dans nos pays occidentaux.Il faudrait que l’évolution puisse se faire partout.Bonnes nombres d’asociations se battent pour cela.Par l’intermédiaire du net les femmes ouvrent les yeux et il y en a toujours une qui se distingue des autres pour denoncer les injustices faites à la femme (celle par exemple qui reste sous la tutelle d’un mari et qui est mariée contre son gré à onze ans avec un homme de quarante ans sont ainé..je ne vais pas faire le tour de ce que subissent encore trop les femmes .Que faire sinon se servir du net pour dénoncer l’obscurantisme et les inégalités que peuvent subir les femmes..Le net peut aider à communiquer cela car les dirigeants de certains pays n’en ont rien à faire..voila ce que tres vite je paux vous dire..
    Commentaire posté le 7 March 2013 à 23:06 par caprine321

    Commentaire posté le 7 March 2013 à 23:22 par caprine321
  3. En Europe, les différences se font particulièrement sentir au niveau des salaires. A travail égal, salaire égal, ce n’est pas pour demain. Et là où les femmes avaient un avantage, (âge de la retraite) on voudrait le supprimer sous le falacieux prétexte d’égalité. On a affaire à une sacrée bande de fumistes en matière politique.

    Commentaire posté le 8 March 2013 à 03:18 par CORBAZ Pierre
  4. Bonjour,

    Inégale dans quelques milieux professionnels notamment au niveau des salaires en plus de subir le jugement des autres qui ont l’air de vous attendre au tournant pour dire “je le savais! je vous l’avais bien dit!” tout simplement parce que l’on est une femme.

    Commentaire posté le 21 March 2013 à 07:41 par Alene

Ajouter un commentaire

Requis
Requis, caché